Apple n°1 des smartphones en 2011

Alors que l’onde de choc de la démission de Steve Jobs ne secoue plus le petit monde des mobiles, et du high-tech en général, et que le web bouillonne de vraies-fausses rumeurs sur l’iPhone 5, que l’on attend toujours, le site digitimes.com annonce qu’Apple devrait devenir le plus gros vendeur de smartphones en 2011. Déjà, durant l’été, la firme de Cupertino a devancé Nokia, en terme de livraisons (la marque fin restait toutefois en tête des ventes), tout en maintenant Samsung assez loin, en troisième position sur le marché.

Les chiffres parlent d’ailleurs d’eux-mêmes. En 2010, Apple a vendu 47,5 millions d’iPhone, alors que Nokia écoulait 100,3 millions de smartphones, et Samsung, 23. Pour l’année 2011 complète, les projections de Digitimes promettent à la marque à la Pomme 86,4 millions d’unités vendues, soit une évolution de près de 82%, alors que Nokia devrait chuter de plus de 25% avec 74,4 millions d’unités. La palme de la progression devrait toutefois revenir à Samsung, qui, surfant sur la vague de son superbe Galaxy S II, pourrait écouler 67 millions d’appareils, soit une évolution de plus de 191%. Si ces chiffres se confirment d’ici la fin de l’année, Apple aura vendu plus de smartphones que RIM et LG réunis.

Ces dernières semaines, de nombreuses voix, du côté de nos confrères observateurs du high-tech, ont laissé entendra qu’Apple pourrait faire entrer dans sa gamme deux nouveaux modèles d’iPhone, un « Pro » et un low-cost, portant ainsi son offre à trois appareils, ce qui pourrait grandement aider la marque à augmenter sensiblement ses ventes. Mais rien n’est moins sûr, car dans les nouvelles technologies comme dans le commerce, un grain de sable peut rapidement enrayer la machine, et balayer d’un revers de main les prévisions les plus évidentes. Ceux qui annonçaient une Keynote pour aujourd’hui, mercredi 7 septembre (certains affirmant même que Steve Jobs la présenterait) en sont bien conscients et pourraient, à l’avenir, tenter de relayer des informations réellement vérifiées plutôt que de tenter de faire du buzz à tout prix, uniquement pour arriver en tête des recherches Google.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*