Le nouvel iPad est là

Il est enfin arrivé. Look similaire mais deux fois plus puissant, légèrement plus épais avec désormais 9,4 mm, il apporte une vraie révolution avec son nouvel écran. Le nouvel iPad est disponible et Phone Life vous livre en exclusivité toutes ses caractéristiques et neuf bonnes raisons d’aller l’acheter, comme l’ont fait 55 millions d’utilisateurs dans le monde.

1. Écran Retina
C’était ce que l’on attendait le plus, et la rumeur, qui avait filtré plusieurs semaines avant la Keynote s’est vérifiée, l’iPad 3 dispose bien d’un écran Retina, avec une résolution doublée en comparaison de celle de l’iPad 2. Ainsi, dans un écran qui conserve sa diagonale de 9,7 pouces, la résolution passe de 1024×768 à 2048×1536. Les chiffres sont proprement hallucinants et font de la tablette Apple l’appareil mobile proposant le plus de pixels par pouce du marché, avec 264, et un total de 3,1 millions, soit un million de plus qu’un téléviseur HD. Lors de la présentation, Phil Schiller, qui présentait l’iPad a même plaisanté sur le fait que les images projetées sur l’écran de la salle de conférence allaient devoir être réduite car la définition de ce dernier était inférieure à celle de l’iPad 3 ! Autre grande nouveauté qui fera plaisir aux amateurs de photographie, l’augmentation de 44% de la saturation des couleurs, ce qui rendra vos photos encore plus belles à regarder, que vous les ayez prises avec votre tablette, ou avec un appareil photo numérique avant de les importer. Imaginez la qualité d’un beau cliché avec un appareil à 10 millions de pixels ou plus.

2. Processeur A5X
Là encore, pas de surprise. Pour permettre l’utilisation d’un écran aussi impressionnant, il fallait qu’Apple propose un processeur capable de tenir la cadence. Si les caractéristiques détaillées sont restées secrètes lors de la présentation, Phil Schiller a annoncé que le processeur A5X, un quadri-cœur, est deux fois plus rapide en terme de performances graphiques que le processeur A5 de l’iPad 2. Ce dernier étant cadencé à 1 GHz, il semblerait donc que le nouveau moteur de l’iPad tourne à environ 2 GHz, ou un peu moins. Il n’en demeure pas moins l’un des plus puissants du marché. Comme souvent, Apple a d’ailleurs fait appel à des développeurs venus présenter des démos de jeu, et l’équipe d’Epic Games, le développeur du désormais légendaire Infinity Blade a livré quelques séquences de son nouveau jeu, Dungeons, et le rendu est tout simplement incroyable.

3. APN de 5 mégapixels
Les mauvaises langues diront qu’il était temps, et il est clair sue l’on attendait depuis longtemps un APN de qualité sur l’iPad. C’est désormais chose faite avec la caméra baptisée iSight par Apple et affichant 5 mégapixels. Cette la technologie multi-lentilles de cette optique est directement tirée de l’iPhone 4S et vous permettra, en plus des photos, de capturer vos vidéos en full HD. Elle dispose par ailleurs d’une fonction de stabilisation de l’image, ce qui vous permettra de réaliser des travellings propres, même si vous tremblez quelque peu. Vous pourrez par ailleurs explorer de nombreuses fonctionnalités grâce à l’application iPhoto, qui vous permettra d’améliorer encore la qualité de vos clichés.

4. Vidéo en HD 1080p
Jusqu’à l’arrivée de l’iPad 3, la HD n’était disponible qu’en 720p sur la tablette Apple. Lors de la Keynote, la firme de Cupertino a non seulement annoncé la possibilité de visionner des vidéos en 1080p sur l’iPad 3, mais aussi sur la nouvelle Apple TV, qui a été commercialisée le même jour. Désormais, la HD peut donc véritablement recevoir l’adjectif « full » pour les produits Apple de dernière génération.

5. Reconnaissance vocale
Siri était attendu sur l’iPad, mais c’est une version light qui a été présentée, avec la prise en charge de la dictée. Vous ne pourrez donc pas retrouver l’intégralité du logiciel de reconnaissance vocale Apple sur votre nouvel iPad, mais simplement un bouton sur le clavier, positionné à gauche de la barre d’espace et qui vous permettra de saisir des phrases entières pour accélérer l’envoi de mails, ou de messages. Cette fonctionnalité fonctionnera également avec des applications tierces, comme Facebook, Twitter ou Instagram.

6. Réseaux
Décidément, l’iPad fait tout comme l’iPhone. Le 4S, dernière version du mobile Apple avait été présenté comme un « world phone », capable de « vagabonder » d’un réseau à l’autre dans le monde entier, quelque soit le type de connexion requise, il en est de même avec l’iPad 3, compatible avec les réseaux 4G LTE. Cela lui permet de se connecter à tous les réseaux à haut débit du monde avec une pleine compatibilité HSPA+ et DC-HSDPA. En d’autres termes, les utilisateurs d’iPad CDMA et GSM pourront se connecter partout avec leur tablette. Cela ne servira pas de manière très efficiente en France, les bandes de fréquences du réseau 4G choisies par les opérateurs français n’étant pas supportées par l’iPad 3. Toutefois, si vous allez aux États-Unis avec un iPad GSM d’un réseau français, vous pourrez vous connecter aux bornes 4G de Verizon, un opérateur qui utilise, lui, la technologie CDMA. Le nouvel iPad dispose par ailleurs d’un mode de partage de connexion qui lui permettra de connecter jusqu’à 5 autres appareils en Wi-Fi, Bluetooth (4.0 sur l’iPad 3) ou USB.

7. Les performances au quotidien
Comme lors de chaque présentation, l’un des grands moments de la Keynote concerne la batterie et Phil Schiller a une fois de plus loué le travail des ingénieurs Apple dans ce domaine. En effet, avec un appareil nettement plus puissant que son prédécesseur, la batterie propose les mêmes performances en terme de durée d’utilisation avec 10 heures. En mode 4G, l’iPad ne sera toutefois utilisable « que » 9 heures. Cette nouvelle batterie est certainement la raison de l’augmentation du poids de la tablette, la version Wi-Fi gagnant 51 grammes, et la Wi-Fi + 4G pesant 49 grammes de plus que la version précédente. Une fois de plus, et comme sur l’iPhone, la batterie est sans aucun doute l’une des technologies qui progressent le plus sur la nouvelle génération de l’appareil. Reste maintenant à espérer que l’iPad ne vivra pas la même mésaventure que l’iPhone 4S au moment du lancement de l’iOS 5. D’ailleurs, l’iPad 3 est livré avec la dernière version du système d’exploitation Apple, la 5.1, qui est nécessaire pour mettre à jour les applications maison.

8. Les applications
L’arrivée de l’application iPhoto (3,99 euros) a été l’un des moments forts de la Keynote. Présentée par Randy Ubillos, qui est en charge des applications photo et vidéos, elle apporte de très nombreuses fonctionnalités en matière de retouche photo. Parmi les nouveautés les plus impressionnantes, notons la fonction « brush », qui vous permettra d’éclaircir une partie de la photo, sans toucher au reste. Très intuitive, elle ne demande que quelques minutes de prise en main, et rendra vos photos les plus moyennes plus que correctes. Quant aux photos réussies, elles deviendront exceptionnelles. Appel a par ailleurs profité du lancement de l’iPad 3 pour proposer des mises à jour d’iMovie, et de Garabe Band, les deux autres applications de la suite iLife avec iPhoto. Cette suite est donc désormais totalement disponible sur l’iPad et l’iPhone, tout comme iWork, avec Pages, Numbers et Keynote, qui ont également reçu une mise à jour. Pour effectuer ces améliorations, il faudra télécharger l’iOS 5.1 sur un iPad 2, ou avoir un iPad 3. Il y a aujourd’hui plus de 200 000 applications « iPad » sur le Store.

9. Le prix
« Plus pour le même prix », tel pourrait être le slogan d’Apple pour ce nouvel iPad. Certes, la firme californienne sait s’entourer de publicitaires capables de trouver des phrases plus percutantes, mais force est de constater qu’au niveau du tarif, l’iPad 3 ne fait pas d’écart, avec des prix pratiquement similaires à ceux de l’iPad 2. Ainsi, l’iPad 3 Wi-Fi est proposé à 489 euros pour la version 16 Go, 589 euros pour la 32 Go et 694 euros pour la 64 Go. En version Wi-Fi + 4G, il vous coûtera 609 euros (16 Go), 709 euros (32 Go) et 814 euros (64 Go). Comparativement, les versions 16 Go sont proposées au même prix que l’iPad 2, les versions 32 Go coûtent deux euros de moins, et les versions 64 Go un euro de plus. Notez par ailleurs que l’iPad 2 demeure dans la gamme, mais uniquement en 16 Go. Dans sa version Wi-Fi, il affiche désormais 409 euros et la Wi-Fi + 3G est proposée à 529 euros, soit, pour les deux versions, 80 euros de moins que précédemment.

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*